LE PETIT BISTRO des étudiants de l'université de BATNA
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le saviez-vous?

Aller en bas 
AuteurMessage
princesse
Actif
Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Age : 29
Localisation : with me
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Le saviez-vous?   Dim 2 Mar - 18:08

l'opera
1 PRÉSENTATION
opéra, composition musicale dramatique dans laquelle tout ou partie des dialogues sont chantés, comprenant des ouvertures, des interludes et des accompagnements instrumentaux. Le genre compte plus de 25 000 titres, pour moitié en langue italienne. Il existe d’autres types de théâtre musical apparentés à l’opéra, dont la comédie musicale et l’opérette.
2 LES ORIGINES
L’opéra est né en Italie à la fin du XVIe-début XVIIe siècle. Parmi les ancêtres de l’opéra, figurent les madrigaux italiens, qui mirent en musique des situations avec des dialogues, mais sans jeu de scène. Les mascarades, les ballets de cour, les intermezzi, ainsi que d’autres spectacles de cour de la Renaissance, faisant intervenir des figurants, de la musique et de la danse, sont autant de précurseurs. L’opéra proprement dit émane d’un groupe de musiciens et d’intellectuels qui s’étaient donné le nom de Camerata (« salon » en italien). La Camerata, appelée aussi Camerata fiorentina ou encore Camerata de’Bardi, s’était fixée deux objectifs principaux : faire revivre le style musical du théâtre grec antique et s’opposer au style contrapuntique de la musique de la Renaissance. En particulier, ils souhaitaient que les compositeurs s’attachent à ce que la musique reflète, simplement et mot pour mot, la signification des textes. La Camerata pensait reprendre en cela les caractéristiques de la musique grecque antique.
La Camerata a développé un style de musique vocale appelé monodie (qui, en grec, signifie « chant soliste »). Elle se composait de lignes mélodiques simples respectant exactement les intonations et l’accentuation de la voix parlée et du texte. La mélodie était accompagnée et soutenue par une basse continue, c’est-à-dire une série d’accords joués au clavecin ou sur un autre instrument. Deux membres de la Camerata, Giulio Caccini (v. 1550-1618) et Jacopo Peri (1561-1633), pensèrent que la monodie pouvait être appliquée aux monologues et dialogues d’une pièce de théâtre. En 1597, Peri mit ce principe en application en écrivant son premier opéra, Dafne. En 1600, il fit donner Euridice à Florence.
Le premier compositeur de génie à écrire des opéras fut l’Italien Claudio Monteverdi. Ses opéras (l’Orfeo, 1607 ; le Retour d’Ulysse, 1640 ; le Couronnement de Poppée, 1642), non seulement adoptèrent le style monodique, mais offrirent également des chansons, des duos, des chœurs et des parties instrumentales. Les éléments non monodiques présentaient une certaine cohérence fondée sur des relations purement musicales. Monteverdi apportait ainsi la preuve qu’on pouvait utiliser une grande variété de procédés et de styles musicaux dans l’opéra pour améliorer le drame et l’action.
L’opéra se répandit rapidement dans toute l’Italie. Le principal centre de l’opéra en Italie au milieu et à la fin du XVIIe siècle était Venise. Le second en importance était Rome, où l’on fit pour la première fois une différenciation nette entre l’aria (qui traduisait les sentiments et les émotions) et le récitatif (dérivé de la monodie et utilisé pour faire avancer l’intrigue). Le genre proprement dit de la monodie s’éteignit, même si son principe resta influent. Les principaux compositeurs romains étaient Stefano Landi et Luigi Rossi. Le public vénitien, quant à lui, aimait les mises en scène généreuses et les effets spectaculaires, tels que des tempêtes et les apparitions de divinités. Les principaux compositeurs vénitiens de cette époque furent Monteverdi, Pier Francesco Cavalli (1602-1676) et Marc’Antonio Cesti (1623-1669).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rubi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous?   Mer 16 Avr - 23:41

merci princesse c'est important
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lis
Actif
Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 279
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Au Japon, le téléphone sert… à lire!   Lun 21 Avr - 13:16

Des romans à lire et à écrire sur son téléphone :
En 2007, trois romans écrits pour être lu sur un téléphone s’inscrivaient en tête des meilleures ventes. Sur les 10 titres les plus populaires en 2007, la moitié étaient des keitai shosetsu (romans mobiles), des romans d'abord «diffusés» sur téléphone cellulaire, avant d'être vendus sous forme imprimée. Depuis 2000, plus d'une soixantaine de keitai shosetsu ont été publiés sous forme de livre, d'autres ont été adaptés en manga.

Comme les jeux disponibles sur les mobiles, on télécharge ces romans d’un nouveau genre sur le portable, puis on les lit le temps de se rendre au travail. Il existe même la possibilité d’envoyer un mail à l’auteur afin de lui suggérer quelques corrections ou pistes pour la suite. On est en plein dans le roman interactif. Le téléphone va-t-il maintenant révolutionner aussi la littérature ?

... non mais!! Shocked le meilleur est a suivre Arrow
Citation :
Ce qui est encore plus frappant, c’est que certains de ces nouveaux romans sont eux-mêmes écrits sur téléphone portable… Ainsi Rin, une jeune étudiante de 21 ans a écrit If You sur le clavier de son cellulaire, sur une période de six mois, dans le train qui la menait de la maison à son travail à temps partiel. Le texte s’est vendu à 400 000 exemplaires.
Shocked Shocked (faregha chghoul!!)



source: ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saviez-vous?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saviez-vous?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le saviez-vous?
» Le Saviez Vous ? {Pokemon}
» Le Saviez-vous ? Version Pokémon
» Le saviez vous ?
» Un peu de culture générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
frenkaigi.team-talk :: LES SUJETS DE DISCUSSION :: culture, société, loisirs…-
Sauter vers: