LE PETIT BISTRO des étudiants de l'université de BATNA
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Légende de Michael Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sarra
Débutant
Débutant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 28
Localisation : darna
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Légende de Michael Jordan   Lun 10 Mar - 14:22

Michael Jeffrey Jordan, M.J., né le 17 février 1963 à Brooklyn, New York, est un ancien joueur de basket-ball américain ayant évolué dans le championnat nord-américain de basket-ball NBA de 1984 à 2003.
Considéré comme le meilleur joueur que l'histoire du basket-ball ait connu, il est l'un des plus grands champions de tous les temps, tous sports confondus, avec notamment 6 titres de champion NBA avec les Chicago Bulls et 2 titres de champion olympique avec les États-Unis. Sa réputation est telle que 2 personnes sur 3 dans le monde le connaissent ou ont déjà.
Biographie
Il est champion universitaire NCAA (National College Athletic Association) en 1982 avec les North Carolina Tar Heels contre l'Université de Georgetown de Patrick Ewing. En 1984, il gagne la médaille d'or aux jeux Olympiques avec l'équipe américaine constituée entre autre des meilleurs universitaires. Il n'effectue pas sa dernière année universitaire et se présente à la draft, où il est sélectionné en troisième position (derrière Hakeem Olajuwon et Sam Bowie) par les Chicago Bulls, équipe de NBA dont il va très vite devenir le leader. Élu rookie de la saison 1984-1985, Jordan est l'un des trois joueurs dans l'histoire de la NBA (avec Oscar Robertson et LeBron James) à avoir en moyenne, marqué plus de 20 points, pris plus de 5 rebonds, distribué plus de 5 passes décisives par match durant sa saison de rookie.
Le maillot universitaire de Jordan retiré, pendu au plafond du Dean Smith Center
Même si Jordan est parvenu très vite au plus haut niveau, son équipe et lui n'arrivent pas à remporter le titre NBA lors des premières années. Les Bulls sont en effet toujours battus en playoffs avant d'atteindre les finales, à plusieurs reprises contre les Detroit Pistons dotés d'une très bonne défense.
C'est en 1991 qu'il remporte son premier titre contre les Los Angeles Lakers de Magic Johnson (4-1), puis un deuxième en 1992 contre les Portland Blazers de Clyde Drexler (4-2) — ainsi qu'un nouveau titre olympique avec la « Dream Team » des États-Unis à Barcelone — et un troisième en 1993 contre les Phoenix Suns de Charles Barkley (4-2).
Lors de l'été 1993, son père, James Jordan, est assassiné. Très affecté, Jordan décide alors de mettre un terme à sa carrière.
Après avoir tenté de faire ses débuts dans le baseball, il finit par revenir au basket-ball il porte alors le numéro 45 pendant un moment et fait un retour attendu avec les Bulls lors de la saison 1994-1995. Les Bulls sont éliminés en playoffs par le Orlando Magic de Shaquille O'Neal mais la saison suivante, Jordan emmène son équipe jusqu'aux finales pour remporter son quatrième titre de champion NBA contre les Seattle Sonics (4-2), après avoir signé la meilleure saison régulière de l'histoire de la NBA (72 victoires pour seulement 10 défaites, au sein d'une équipe de Chicago qui compte également Scottie Pippen, Dennis Rodman, Toni Kukoč, Ron Harper, Steve Kerr et Luc Longley, entraînée par Phil Jackson).
Il remporte par la suite deux autres titres en deux saisons, à chaque fois contre le Utah Jazz de Karl Malone et John Stockton (4-2, 4-2), avant de prendre sa deuxième retraite.
En 2001, à 38 ans, poussé par le désir de revenir sur les parquets américains, il fait un second retour avec les Washington Wizards dans un effectif qu'il a pratiquement créé lui-même la saison précédente lorsqu'il occupait la place de General Manager. Il joue deux saisons avec les Wizards et tourne à un peu plus de 20 points de moyenne sans remporter de nouveau titre. À la fin de la saison 2002-03, alors âgé de 40 ans, il prend sa retraite définitive.
En juin 2006, il annonce avoir pris des parts dans le capital des Charlotte Bobcats, devenant l'un des deux principaux actionnaires du club. Lors de la draft NBA 2006, il choisit le meilleur scoreur de la NCAA, Adam Morrison de Gonzaga, en troisième position.
Marié durant 17 ans à Juanita (ils divorcent d'un commun accord en décembre 2006), Michael Jordan est père de trois enfants : Jeffrey, Marcus et Jasmine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifi



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: • Le basket, une fatalité   Lun 7 Avr - 10:52

Les béotiens l'ignorent, mais aucun des amateurs de basket ne s'y trompe : William Tony Parker porte le même nom que son père (et son grand-père) Originaire de Chicago, Tony Parker senior était un excellent défenseur, qui aurait pu évoluer avec les Bulls. Bardé d'une honnête réputation outre-Atlantique, il a écumé les Championnats des Pays-Bas, de Belgique, avant de finir sa carrière de joueur en France (vainqueur de la Coupe de France en 1984) et commenter les matchs de NBA sur France 3. Evidemment, le petit Tony, mais aussi ses deux jeunes frères, Terence et Pierre, ont été vite atteints par le virus. Après le divorce de leurs parents, ils ont vécu avec leur père, assistant à ses matchs. Le parrain de Tony ? Jean-Pierre Staelens.
Ce nom renvoie directement au milieu du basket. Et on ne peut que comprendre l'influence de ce dernier sur Tony, son filleul. Jean-Pierre Staelens reste l'homme aux 100 sélections, toujours détenteur d'un record mythique (71 pts marqués en une rencontre avec Denain, en ce jour de 1967, face à Valenciennes). C'est lui, le premier, qui avait repéré Tony Parker senior aux Etats-Unis, en 1978, bien avant de devenir l'agent du fils. Il est décédé brutalement d'un accident cardiaque le 31 décembre 1999, mais reste très présent dans la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Légende de Michael Jordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Michael Jackson est mort...
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
frenkaigi.team-talk :: LES SUJETS DE DISCUSSION :: SPORT-
Sauter vers: